Pakistan : En mémoire de Salman Taseer

Le 4 janvier 2011, voici six années, Salman Taseer, gouverneur musulman du Pendjab était assassiné à Islamabad par un de ses gardes du corps, l’islamiste Malik Mumtaz Hussain Qadri.
Le gouverneur avait osé critiquer les lois sur le blasphème et protesté contre la condamnation à mort d’Asia Bibi.

Saeeda Diep, présidente de l’Institute for Peace and Secular Studies, qui organisait, chaque année, une vigile de prière pour Salman Taseer, en a été empêchée par la police cette année : on craignait pour sa vie…

Plus troublant, l’Église catholique – Asia Bibi est catholique – est demeurée muette.

D’où la réaction du Père capucin Abid Habib, ancien président de la Conférence des supérieurs majeurs du Pakistan : « C’est vraiment malheureux. Taseer est mort parce qu’il a élevé la voix pour Asia Bibi, une chrétienne, et notre communauté doit défendre son héritage.

Il n’y a eu aucune déclaration des évêques. La lutte contre les lois noires (sur le blasphème) n’est pas seulement nécessaire pour les minorités religieuses, elle l’est aussi pour sauver le pays.

Très peu de chrétiens ont participé à [cette commémoration]. Peut-être que l’année prochaine l’Église pourra officiellement faire mémoire de Salman Taseer et organi-ser l’événement.
Je vais tâcher de motiver les évêques. »

AsiaNews, 5 janvier – traduction CH.