Pakistan : un chrétien condamné à mort pour blasphème

Si le poème, car il s’agit d’un poème, a bien été envoyé au plaignant depuis le téléphone portable de l’accusé, ce dernier est illettré selon une déclaration de son frère rapportée par Morning Star News. Un policier, parlant sous couvert d’anonymat à Morning Star News, a révélé que la plainte n’avait été enregistrée qu’en raison de craintes de troubles de l’ordre public promises par les responsables musulmans locaux en cas de non-enregistrement de ladite plainte. C’est ainsi que cela fonctionne au Pakistan. Le condamné à mort est un catholique âgé de 27 ans et père de deux enfants… Voici un communiqué sur cette affaire de Legal Evangelical Association Developement (LEAD) du Pakistan.

Un chrétien accusé d’avoir commis un blasphème vient d’être condamné à mort par un tribunal local [de Gujrat, Pendjab]. Nadeem James, habitant de Sarai Alamagir [district de Gujrat], est accusé d’avoir commis un blasphème en juillet [2016].

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

LEAD, 16 septembre – CH pour la traduction.