Père Uzhunnalil : faut-il payer une rançon pour sa libération ?

Le prêtre salésien Thomas Uzhunnalil, natif du Kerala, fut enlevé par des islamistes le 4 mars 2016 à Aden (Yémen). Les nouvelles le concernant sont rares et préoccupantes. Son sort serait lié au paiement d’une rançon : une information qui n’avait jamais été donnée et qu’a révélée tout récemment un

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.