Plaine de Ninive : l’initiative de Lars Adaktusson rejetée par les Assyriens

La plus importante organisation politique assyrienne en Europe vient de dénoncer l’initiative de Lars Adaktusson (voir notre n° 126). La conférence qu’il a organisée sur l’avenir des chrétiens assyriens en Irak est récusée comme trop favorable aux visées kurdes et pour avoir négligé intentionnellement de nombreuses organisations représentatives des chrétiens assyriens.

La Confédération assyrienne d’Europe rejette l’approche de M. Lars Adaktusson, député du parti des Démocrates-Chrétiens suédois au Parlement européen, relativement à la conférence qu’il a organisée dans les locaux du Parlement européen, à Bruxelles, du 28 au 30 juin, et qui avait pour intitulé : « Un avenir pour les chrétiens en Irak. Vers une solution complète pour la plaine de Ninive. »

La Confédération assyrienne d’Europe confirme qu’elle n’a jamais été avertie officiellement de la tenue de cette conférence et qu’elle n’y a pas davantage été invitée. Cela revient à une exclusion intentionnelle totale et évidente de la plus grande organisation politique assyrienne en Europe, avec ses quatre fédérations nationales, ses dizaines d’associations affiliées locales et ses dizaines de milliers de membres individuels

La Confédération n’a reçu une proposition de devenir un des parrains de la conférence, moyennant une contribution située entre 5 000 et 10 000 €, qu’après avoir adressé une demande de précision au bureau de M. Adaktusson, sitôt qu’une information lui est parvenue concernant cet événement, et quelques jours avant qu’il se déroule. C’est en soi un témoignage du niveau d’exclusion subi par la Confédération.

La Confédération assyrienne a également pris note de l’exclusion intentionnelle d’Assyria TV de cette conférence.

Cela revient à réduire au silence un média indépendant situé au cœur même de l’Union européenne, institution qui s’enorgueillit de promouvoir les valeurs démocratiques occidentales.

Tandis que la Confédération, des médias et d’autres parties prenantes étaient tenus à distance de la conférence, plusieurs groupes marginaux, ayant une préférence avouée pour une administration kurde dans l’Irak du Nord (élargie à la plaine de Ninive), semblent avoir été impliqués dans la préparation de cette conférence dès ses prémices.

L’approche dictée par le programme de M. Adaktusson contredit son rôle proclamé de n’être qu’un facilitateur neutre, et cela a abouti au boycott de cette conférence par les plus significatifs des acteurs irakiens, parmi lesquels le Mouvement démocratique assyrien, le parti politique Abnaa Al-Nahrain, le Parti patriotique assyrien, l’Église chaldéenne et l’Église assyrienne de l’Orient.

Considérés dans leur ensemble, les actes de M. Adaktussen révèlent une intention évidente d’orienter la discussion politique sur l’avenir de la plaine de Ninive dans une direction qui correspond au but clairement affiché du Gouvernement régional du Kurdistan d’annexer cette région.

Nous sommes, par conséquent, obligés d’en conclure que la crédibilité de M. Adaktussen est sérieusement compromise et qu’on ne peut pas faire confiance au rôle de médiateur qu’il s’est taillé sur mesure. La Confédération assyrienne d’Europe annonce par la présente qu’elle s’apprête à explorer la possibilité de convoquer une conférence internationale avec les acteurs compétents en Irak, afin que puissent s’exprimer la volonté et les exigences du peuple assyrien et des communautés de la Plaine de Ninive, et que cette voix puisse être entendue dans les cercles politiques de la communauté internationale.

Confédération assyrienne d’Europe, 30 juin – © CH pour la traduction.