Scandale : Sainte-Sophie transformée en mosquée pendant tout le ramadan !

Le régime islamiste d’Erdogan n’en est pas à un chantage ou à une provocation près. La dernière c’est de transformer la basilique Sainte-Sophie en quasi mosquée pendant toute la durée du ramadan. Le gouvernement grec vient de protester officiellement. Il ne sera sans doute pas le seul…

 

Une acerbe guerre des mots vient d’éclater entre la Grèce et la Turquie après que les autorités de ce dernier pays ont autorisé qu’une lecture quotidienne d’un extrait du coran soit diffusé depuis la célèbre basilique Sainte-Sophie [de Constantinople], une ancienne cathédrale byzantine.

La chaîne de télévision turque d’État TRT Diyanet [a commencé à diffuser] la prière musulmane du sahur dite lors du repas musulman d’avant l’aube, ainsi que la lecture d’extraits du coran pendant le saint mois du ramadan qui a commencé lundi [6 juin].

Le ministre des Affaires étrangères de Grèce a condamné cette initiative dans un communiqué, la qualifiant de « sectarisme » et « d’incompatible avec les sociétés modernes, démocratiques et laïques ».

« Pratiquer des rites musulmans dans un lieu du patrimoine culturel mondial est incompréhensible et il manifeste un manque de respect et d’adéquation à la réalité », poursuit le communiqué.

Dora Bakoyannis, femme politique grecque et ancien ministre des Affaires étrangères, a déclaré que la décision d’y tenir des prières musulmanes revenait au fond à transformer Sainte-Sophie en mosquée, et que c’était « un acte provocateur et incompréhensible » manifestant « un mépris envers les chrétiens orthodoxes du monde entier ».

Le mois dernier, selon des médias turcs, des milliers de fidèles musulmans, menés par un imam, s’étaient réunis autour de Sainte-Sophie pour exiger le droit d’y prier.

Sainte-Sophie, célèbre dans le monde entier […], fut à l’origine une cathédrale à Constantinople, la capitale de l’empire byzantin, mais que les Ottomans la conquirent au XVe siècle, l’église fut transformée en mosquée. Elle fut transformée en musée en 1935 sous la présidence du président progressiste de Turquie Kemal Atatürk.

Les partisans d’une Turquie laïque craignent que sous la direction islamiste du président Recep Tayyip Erdogan, Sainte-Sophie soit retransformée en mosquée.

En 1985, l’UNESCO a classé Sainte-Sophie au patrimoine mondial de l’humanité.

Source : Assyrian International News Agency – CH pour la traduction.