Situation intenable des chrétiens syriens

Hundreds of Assyrian families, some of them recently arrived from Islamic State controlled areas of Syria, attend Easter Sunday service at St. Georges Assyrian Church of The East in Sed El Baouchrieh, a working class suburb of Beirut.

Assyrien chrétien de nationalité syrienne, Souleiman Yousef est un universitaire réputé, spécialiste des minorités au Moyen-Orient, dont les articles sont largement publiés dans les médias arabes. Il a accordé, le 26avril dernier, un long entretien à Suwar Magazine, mensuel sy­rien, qui a été traduit en anglais par Syria Deeply, sous le titre «Chrétiens assyriens de Syrie: “Victimes de cette guerre”». L’extrait que nous publions montre la situation intenable des chrétiens en Syrie.

Les chrétiens syriens ne craignent pas tant la chute du régime ou le départ de Bachar el-Assad, que la chute de la Syrie en tant qu’État. Historiquement, la Syrie a été un havre sûr pour les minorités. Malgré une population chrétienne relativement grande (environ 10 %), on peut admettre que les chrétiens constituent aujourd’hui le maillon le plus faible de la société syrienne. Contrairement à d’autres minorités en Syrie, les chrétiens constituent une minorité à peu près désarmée, […] dans une situation sécuritaire qui se délabre. En outre, il y a un sentiment chez les chrétiens que, si le régime tombe, ce qui suivrait sera une tyrannie plus importante. […] Les sunnites profiteront de la protection de plusieurs pays arabes, alors que l’Iran fera l’impossible pour protéger les chiites et les Alaouites. La Turquie est prête à intervenir pour protéger les Turkmènes, alors que les Kurdes peuvent compter sur Massoud Barzani. Mais les chrétiens ne disposent d’aucun soutien régional ou international […]. Le fait de n’avoir aucun allié de la sorte multiplie par deux les soucis des chrétiens.

Source: Syria Deeply, 8septembre – © CH pour la traduction.