Soudan : un chrétien libéré, trois autres toujours inculpés

Nous avons traité de cette affaire dans notre n° 97 (daté du 12 décembre dernier). Si l’on peut se réjouir de la remise en liberté d’un des inculpés, on demeure extrêmement préoccupé du sort des trois autres…

Lors d’une audience tenue le 2 janvier, le juge a remis en liberté le Révérend Kuwa Shamal Abazmam Kuri pour défaut de preuves, mais il a statué que la procédure se poursuivra contre les trois autres inculpés [Révérend Hassan Abduraheem Kodi Tour, Abdulmonem Abdumawla Izsa Abdumawla et Petr Jašek, citoyen tchèque]. Petr Jašek aura à répondre des chefs d’inculpation suivant : menée de guerre contre l’État, pénétration dans des zones militaires à accès interdits, diffusion de rumeurs destinées à diffamer l’État, espionnage et incitation à des conflits entre communautés. Les deux autres inculpés ne seront jugés que sur les deux derniers chefs d’inculpation. Les peines encourues pour certaines de ces inculpations sont la mort ou la prison à perpétuité. La prochaine audience devrait se dérouler le 9 juin : les avocats des inculpés pourront prononcer leurs plaidoyers.

Middle East Concern, communiqué du 3 janvier – © CH pour la traduction.