Soudan : une église protestante illégalement détruite

C’est une petite communauté chrétienne de 64 membres qui est désormais privée de son lieu de culte. En toute illégalité. Un nouvel épisode de l’intensification du harcèlement et de la répression dont sont victimes les chrétiens du Soudan depuis la sécession du Sud en juillet 2011… Le Soudan est classé 4ème sur la liste établie par Portes Ouvertes des pays où la persécution des chrétiens est la plus forte.

Une église appartenant à l’Église évangélique presbytérienne du Soudan (SPEC) et située dans la banlieue Haj Yousif de Khartoum a été démolie hier [11 février]. La police est arrivée sur le site à bord de trois camions après le culte dominical et a confisqué le mobilier, les Bibles et les instruments de musique avant d’abattre le bâtiment construit voici 29 ans.
La démolition s’est accomplie ­alors qu’un appel est en cours [sur la question de la propriété du terrain]. « Nous avions espéré [que les autorités] ne s’en prendraient pas à notre église avant le jugement d’appel, mais il est désormais clair que le gouvernement agit sans tenir compte des tribunaux », a déclaré à World Watch Monitor un responsable de la SPEC qui a souhaité s’exprimer sous couvert d’anonymat.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

World Watch Monitor, 12 février – traduction CH.