Suède : le reniement du Premier ministre

Les Assyriens et les Arméniens de Suède ont vivement réagi à une interview du Premier ministre Stefan Lövfen [dans laquelle il déclare] que son gouvernement n’avait pas l’intention de faire de la reconnaissance du génocide [commis par les Turcs] un élément de la politique étrangère de la Suède. […] En

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.