Syrie : qui est responsable de la tuerie de Kameshli ?

13 Assyriens ont perdu la vie à Kameshli lors de trois attentats à la bombe ciblés contre des restaurants chrétiens, le 30 décembre dernier. Les soupçons se sont d’abord portés sur l’État Islamique dont une “revendication” avait été rendue publique, mais les responsables de cette tuerie pourraient être à rechercher ailleurs… C’est l’opinion qu’a exprimée le porte-parole des Gozarto Protection Forces, groupe de défense de chrétiens assyriens, à l’American Mesopotamian Organization (AMO, Santa Clarita, Californie), au lendemain des attentats.

Hier [30 décembre 2015], vers 21 h 30, trois restaurants assyriens chrétiens ont subi des attaques à la bombe dans le quartier chrétien de la ville de Zaline (Kameshli) en Syrie.

Les noms des trois restaurants sont le Miami, le Gabriel et le Masaa (ce qui en arabe signifie le soir).

L’AMO a communiqué directement avec Ashur, porte-parole militaire des Gozarto Protection Forces (GPF) dont le quartier général est à Zaline (Kameshli) en Syrie.

« Les attentats d’hier au soir se sont produits de manière coordonnée », nous a déclaré Ashur. « Tout d’abord, à un certain moment de la soirée, quelqu’un est entré au café-restaurant Miami. C’est un endroit où l’on peut manger, boire un verre ou jouer aux cartes, et il y a laissé un sac ou un sac à dos. À 21 h 30, le sac a explosé et a ravagé l’intérieur. J’avais prévu de rencontrer des amis au restaurant Miami, mais j’étais en retard à cause du travail. La mort m’a manqué à quelques minutes près, à cause d’un surcroît de paperasserie », nous a-t-il dit.

« Puis, à 22 heures, quelqu’un a remarque qu’une housse d’ordinateur portable avait été abandonnée contre la vitrine du restaurant Gabriel. Quelques instants après ce constat, ce fut l’explosion, quasiment à 22 heures pile. Enfin, à 22 h 30, une autre bombe dans un sac à dos explosait au restaurant Masaa. En rapprochant ces faits, on constate que ces attentats ont été soigneusement préparés et minutés pour faire le maximum de dégâts et provoquer le maximum de peur chez nos voisins Assyriens », déclare Ashur à AMO.

Ashur poursuit en remarquant que, bien que quelqu’un prétendant représenter l’EIIL [État Islamique en Irak et au Levant] ait posté un message sur les réseaux sociaux revendiquant ces attentats à la bombe, le type d’explosifs et la nature des attentats ne correspondent pas au modus operandi de la violence de l’EIIL.

« Ces attentats ne sont pas des attentats-suicides, observe Ashur. Et, poursuit-il, les explosifs n’ont été conçus que pour tuer des ci¬vils innocents et non pour détruire les bâtiments. Quand l’EIIL commet des attentats, il y va à fond et cherche à détruire nos commerces et nos églises. »

En outre, remarque Ashur, quel que soit celui qui a mis les bombes, il devait se fondre avec les résidents de Zaline (Kameshli).

Les soupçons, par conséquent, se portent sur le groupe militaire kurde des YPG [Yekîneyên Pa¬rastina Gel, Unités de protection du peuple]. Les YPG sont étroitement liées au groupe terroriste kurde du Parti des travailleurs du Kurdistan [Partiya Karkerên Kurdistan] ou PKK, dont on dit qu’il s’agit d’une seule et même entité.

Les YPG et le PKK sont des groupes marxistes purs et durs qui ont une longue tradition de terreur et de brutalité, et qui terrorisent systématiquement la population assyrienne de Syrie, extorquant de l’argent des entreprises et des particuliers, voire enlevant des jeunes gens pour les faire servir dans leurs rangs.

Pour l’heure, le nombre des morts s’élève à 20 et celui des blessés entre 35 et 40. Bien qu’Ashur ait failli être tué lui-même, il est décidé à rester sur place et à résister à ceux qui terrorisent la communauté assyrienne de Zaline (Kameshli).

« Quels que soient ceux qui ont fait ça, ils nous font passer le message que nous devrions partir et que c’est là le dernier avertissement. Je suis là pour répondre à ceux qui ont mis ces bombes, quels qu’ils soient, que ça ne marchera pas. On résistera et on vous combattra », déclare-t-il.

Source : AMO – CH pour la traduction.