Syrie : le gouvernement commémore le génocide des Syriaques de 1915

Le gouvernement syrien, aux prises avec les pires difficultés, a toutefois tenu à s’associer à la commémoration du centenaire du génocide de 1915 contre les Syriaques.

Afin de marquer le centenaire du génocide commis par les Ottomans contre les Syriaques, le Dar Al Assad pour la Culture et les Arts (Opéra national de Damas) a présenté, mercredi 26 août, un film documentaire exposant, par des photos et des extraits de films, le massacre de masse subi par le peuple assyrien (syriaque) des mains des troupes ottomanes entre 1914 et 1920.

Le film, intitulé “Le Génocide oublié”, a été projeté avec le patronage de Mor Ignace Aphrem II Karim, patriarche syriaque orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient, et du Saint Synode de l’Église syriaque orthodoxe universelle, en coopération avec le ministère des Affaires sociales et du patriarcat syriaque orthodoxe. […]

Les autorités ottomanes, comme l’expose le film, détruisirent toutes les villes et villages syriaques d’une manière inimaginable, assassinèrent tous les soldats syriaques et arméniens qui servaient dans l’armée ottomane sous l’accusation qu’ils travaillaient contre les intérêts de l’État turc, et donnant la chasse aux Syriaques où qu’ils se trouvaient, brutalisant femmes et enfants.

[…] Le patriarche Mor Ignace a précisé que ce film était une réponse à la destruction systématique des sites archéologiques et artistiques de Syrie […]et le brutal assassinat de Khaled al-Asaad, ancien directeur des Antiquités de Palmyre, perpétrés par l’organisation terroriste de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). Il a affirmé que peuple syrien persiste à commémorer le centenaire du génocide car ce qui se passe aujourd’hui en Syrie est la poursuite de ce génocide.

Le patriarche a souligné que ceux qui soutiennent le terrorisme […] sont les mêmes que ceux qui ont perpétré le génocide des Syriaques et des Arméniens.

Source : AINA (27 août) – © CH pour la traduction.