Turquie : deux églises attaquées le soir du coup d’État

C’est l’ONG britannique Middle East Concern (MEC) qui a été la première à signaler deux attaques contre des églises lors de la nuit de la tentative de coup d’État en Turquie. Les deux villes touchées rappellent de bien mauvais souvenirs aux chrétiens locaux.

On signale le cas de deux églises attaquées dans la nuit du 15 juillet lors de la tentative de coup d’État.

À Trébizonde, sur la Mer Noire, un groupe d’environ dix personnes a attaqué l’église catholique Sainte-Marie. Ils ont utilisé des pavés pour briser les vitres de l’église et tenté de s’introduire dans l’église à coups de marteaux [sur la porte]. Des voisins musulmans sont intervenus, ce qui a provoqué la fuite des assaillants, et ils ont prévenu le prêtre [le curé ou le desservant de l’église].

C’est dans l’église Sainte-Marie que le Père Andrea Sotoro, prêtre catholique, fut assassiné le 5 février 2006.

À Malatya [l’ancienne Mélitène, Anatolie orientale], des inconnus ont tenté de briser les vitres de l’église protestante et ont réussi à briser les panneaux de verre de la porte.

Selon le pasteur Tim Stone, il ne s’agissait que de quelqu’un qui avait une rancune contre l’église et qui a profité de la confusion générale.
C’est à Malatya que trois militants chrétiens [un Allemand et deux Turcs] furent brutalement assassinés le 18 avril 2007.

Source : MEC – CH pour la traduction.