Turquie : un pasteur étatsunien inculpé de « terrorisme »

Beaucoup de chrétiens en Turquie semblent être des victimes collatérales des purges auxquelles se livre Erdogan pour renforcer son pouvoir. Plusieurs pasteurs protestants ont déjà été expulsés du pays sous des prétextes inventés. Un autre est accusé de « terrorisme » et emprisonné depuis le 7 octobre dernier. Il n’est toujours pas jugé et son avocat n’a pas accès au dossier…

Un juge turc a envoyé le Révérend Andrew Brunson en prison à Izmir [le 9 décembre]. Il avait été interpellé, ainsi que son épouse Norine, le 7 octobre dernier sur ordre du ministre de l’Intérieur, et incarcéré pendant 67 jours.

Son épouse fut libérée le 19 octobre et obtint une extension de son permis de séjour. […]

L’homme de 48 ans a été transféré dans la nuit du 8 décembre vers un centre de contre-terrorisme puis déféré [le 9 décembre] devant un tribunal d’Izmir pour y être interrogé.

Ce protestant américain n’a appris pour la première fois [que le 9 décembre] qu’une plainte avait été déposée contre lui, ce qui serait à l’origine de son interpellation et de sa longue détention.

Selon le juge, l’accusation de « terrorisme » contre lui provient d’un « informateur secret ».

La cour a décidé que le dossier de l’affaire de Brunson demeurera non communicable à son avocat qui n’avait pas été autorisé à le rencontrer avant l’audience [du 9 décembre].

Selon Norine Brunson, l’avocat a confirmé que son époux était accusé d’avoir des contacts avec le mouvement de Fetullah Gulen, accusé par Ankara d’être à l’origine du coup d’État avorté du 15 juillet dernier. Le pasteur est désormais détenu à la prison Sakran 3 Nolu T Tipi d’Izmir.

Source : World Watch Monitor – © CH pour la traduction.