Un antichrétien s’interroge

Le britannique Richard Dawkins est un antichrétien “professionnel”, ce qui lui attiré beaucoup de sympathie dans la große presse. Mais son athéisme militant lui a fait franchir la ligne jaune quand il s’est mis à critiquer l’islam comme la « pire des religions » : ce qui lui a récemment valu d’être “désinvité” par une grande université étatsunienne. Désormais, cette même große presse le vilipende… Une citation intéressante de ce penseur athée a récemment refait surface sur les réseaux sociaux. Elle remonte pourtant à avril 2010, mais les temps ont changé et Dawkins aussi…

« Il n’y a pas, que je sache, de chrétiens qui font exploser des immeubles. Je n’ai pas entendu parler de chrétiens qui se fassent exploser comme bombes humaines. Je n’ai pas entendu parler qu’une quelconque des grandes confessions chrétiennes estimerait que l’apostasie doive se payer par la peine de mort […] J’ai des sentiments partagés sur le déclin du christianisme dans la mesure où le christianisme pourrait être un rempart contre quelque chose de pire. »

Breitbart, 12 janvier 2016 – © traduction CH.