Un parti australien dénonce le génocide des chrétiens d’Irak

La 47ème conférence nationale du Parti travailliste australien (APL), qui a perdu le pouvoir au profit du Parti libéral en 2013, s’est tenue à Melbourne du 24 au 26 juin. Elle a voté à l’unanimité une résolution sans précédent, précisent les médias australiens, sur la « tentative de génocide » des chrétiens en Irak.

En voici la traduction :

Le Parti travailliste :

  1. Condamne les actes de l’État Islamique en Irak, qui équivalent à des tentatives de génocide des minorités, au nombre desquelles les Assyriens, les Chaldéens, les Mandéens et les Yazidis.
  2. Réaffirme les droits des chrétiens et des autres minorités en Irak à vivre en paix et librement, et exige que toutes les initiatives soient prises pour garantir que tous les membres des communautés touchées puissent vivre librement en Irak.
  3.  Poursuivra, quand il sera au gouvernement, ses aides appropriées, humanitaire, financière et autres, pour soutenir les chrétiens et les autres minorités qui sont des déplacés intérieurs en Irak.
  4. Prends note des aspirations des peuples assyrien et chaldéen pour la fondation d’une région autonome dans les plaines de Ninive, et salue l’accord de principe à cette demande, que le gouvernement irakien a donné au début de cette année.

Source : Assyrian International News Agency – © CH pour la traduction.