Une école chrétienne attaquée au Pakistan

Des centaines d’élèves musulmans ont attaqué une école chrétienne de la ville de Bannu (province de Knyber Paktunkhwa) lors d’une manifestation contre Charlie Hebdo qui s’est déroulée lundi [26 janvier]. Les jeunes militants ont exigé la fermeture immédiate de cette « école d’infidèles ».

Entre 200 et 300 élèves musulmans d’écoles et de lycées locaux se sont rassemblés pour une manifestation annoncée contre les caricatures pu­bliées dans le journal satirique français Charlie Hebdo. Quand ils sont passés devant la Panel School, une école chrétienne connue, les jeunes gens se sont déchaînés, lançant des projectiles contre l’école, franchissant les murs et forçant les portes qui ne s’ouvrent que de l’intérieur. Certains émeutiers portaient des revolvers.

Quatre élèves chrétiens ont été blessés dans l’affrontement et ont dû être transportés à l’hôpital. Les émeutiers ont brisé les fenêtres, endommagé les portes et détruit tout ce qu’ils ont pu dans l’école.

Le principal de l’école, Fredrick Farhan Das, a fermé l’école [le lendemain] pour permettre les réparations. Il a déclaré que, malgré les mots de haine pronon­cés contre la foi chrétienne et les élèves chrétiens par les émeutiers, la police locale avait enre­gistré l’incident comme non attentatoire à la foi chrétienne.

Le chef de la police locale, Abdul Rashid Khan, a confirmé la réa­lité de l’incident, mais a déclaré qu’on ne pouvait pas le considé­rer comme une attaque antichrétienne.

Wilson Chowdhry, président de la British Pakistani Christian Association, a déclaré :

« Cette attaque était délibérée et s’est soldée par d’importants dommages causés à une école chrétienne et à ses jeunes élèves dont aucun n’a soutenu Charlie Hebdo. Les élèves musulmans émeutiers n’ont attaqué aucun autre bâtiment et ils ont hurlé des slogans antichrétiens, et pourtant la police locale a officiellement déclaré que cette attaque n’était pas dirigée contre les chrétiens ! […]

L’aspect le plus odieux de cette attaque écœurante réside dans le fait que des jeunes musulmans aient pu manifester une telle haine envers des condisciples au seul motif de leur foi. En outre, cette attaque méprisable […] indique que la persécution et la discrimination des chrétiens s’aggravent. »

 

Source : British Pakistani Christian Association – © CH pour la traduction