Virginie : quand la haine anticatholique s’invite dans une élection

L’élection d’un gouverneur dans l’État de Virginie, aux États-Unis, n’est pas le type d’événement à faire l’ouverture des journaux télévisés en France. Celle qui s’est déroulée le 7 novembre, pas plus que les précédentes. Toutefois, l’affrontement des deux candidats a révélé, une fois encore, le clivage de la société américaine et l’expression d’un anticatholicisme diffus aux États-Unis. Cela valait la peine d’être signalé en publiant la traduction d’un communiqué de Catholic Vote, un groupe de pression électoral qui se bat, comme l’indique sa devise, pour la vie, la foi et la liberté.

Les électeurs de Virginie se rendent aux urnes [mardi 7 novembre] pour élire un nouveau gouverneur.

La compétition voit s’affronter le Républicain pro vie Ed Gillespie et le Démocrate d’extrême gauche Ralph Northam.

Les puissants groupes pro-avortement calomnient Ed Gillepsie en l’accusant d’être un « fanatique extrémiste ».

Son crime ? Être catholique.

Ed Gillepsie n’a jamais demandé que le contrôle des naissances devienne illégal. De fait, aucun candidat d’importance ne l’a demandé depuis des décennies. Mais au seul motif qu’Ed Gillepsie est catholique, NARAL [NARAL Pro-Choice America] a fait paraître des publicités contre lui. Cette campagne n’est rien d’autre que du pur sectarisme anticatholique. Les catholiques de Virginie ont besoin de savoir ce qui se passe.

Le lobby de l’avortement hait Ed Gillepsie par ce qu’il est pro vie. Et s’il devient gouverneur il signe-ra les lois pro-vie, ce qui réduire le nombre des avortements et fera sortir de l’argent des poches de l’industrie milliardaire en dollars de l’industrie de l’avortement.

Il est difficile de trouver une opposition plus marquée sur la question de l’avortement que dans cette course pour le poste de gouverneur de Virginie.

Ed Gillepsie est pro vie et il n’en a pas honte.

NARAL a vanté le Démocrate Ralph Northam comme étant le « champion indéfectible » de l’avortement.

De fait, Ralph Northam a même mené campagne à l’intérieur d’établissement d’avortement dans toute la Virginie au début de l’année.

Difficile d’imagine une adhésion aussi grotesque à la culture de mort.

Les catholiques constituent le deuxième groupe religieux en Virginie et il est celui qui s’y développe le plus rapidement.

Catholic Vote, 6 novembre – © CH pour la traduction.