Yémen : des nouvelles du Père Uzhunnalil

Depuis plus de dix mois, le prêtre salésien indien Thomas Uzhunnalil est aux mains de djihadistes. Les informations le concernant sont rares. Toutefois une vidéo dans laquelle il s’exprime et appelle à l’aide a été diffusée le 24 décembre dernier. Le vicariat apostolique d’Arabie méridionale y a régi le 26 décembre. De son côté, l’organe d’information des Salésiens à Rome a confirmé le 27 décembre l’authenticité de la vidéo.

Une vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux autour du 25 décembre, qui prétend montrer le Père Tom Uzhunnalil, SDB, enlevé lors de l’attaque du 4 mars 2016 contre le foyer dirigé à Aden par les religieuses des Missionnaires de la Charité.

Les traits de la personne qui s’exprime dans la vidéo, sont très ressemblants à ceux du Père Tom Uzhunnalil, SDB. Toutefois l’origine de la vidéo, la date à laquelle elle a été tournée et les circonstances de son enregistrement, demeurent inconnues.

Bien que nous n’ayons aucune information sur le lieu où se trouve actuellement le Père Tom, nous avons de forts indices qui nous portent à croire qu’il est toujours vivant. Dès le jour de l’enlèvement du Père Tom, l’Église a lancé d’innombrables appels, jusqu’à ses plus hautes instances, pour obtenir sa libération, et elle a aussi fait des efforts concrets en travaillant en étroite collaboration avec les canaux diplomatiques locaux et internationaux […]

L’évêque Paul Hinder, vicaire apostolique d’Arabie méridionale, est en contact avec les différents canaux qui sont à l’œuvre et qui mènent le dialogue pour obtenir la libération. Rien de plus ne peut être divulgué à cette étape.

L’évêque n’a cessé d’appeler à la prière toutes les Églises du vicariat pour le Père Tom et la poignée de fidèles toujours présents dans le pays [Yémen]. Lors de la messe de Minuit du 25 décembre 2016, l’évêque et les dizaines de milliers de fidèles réunis dans la cathédrale et paroisse Saint-Joseph d’Abu Dhabi, ont prié en silence pour la sécurité du Père Tom.

Dans le monde entier se sont manifestés de nombreux appels à l’action et à la prière dès le premier jour de l’enlèvement du Père Tom. La Congrégation des Salésiens à laquelle il appartient et la Conférence des évêques catholiques d’Inde ont été en contact avec les canaux gouvernementaux. De nombreux et pieux groupes et associations dans le monde entier ont organisé des vigiles de prière et manifesté un soutien public.

Nous remercions tous ceux qui, dans le monde entier, nous ont apporté leur soutien tout au long de ces mois difficiles. Nous demandons aux fidèles de ne pas se laisser entraîner dans un cycle de perturbation en diffusant des informations non contrôlées sur les réseaux sociaux, mais de poursuivre leurs prières pour le Père Tom tandis que les canaux tentent d’obtenir sa libération.

Vicariat apostolique d’Arabie méridionale, 26 décembre – © CH pour la traduction.